LecturoThérapie – « Un homme debout » de Franck Lopvet

Ce livre naissant d’un entretien entre Franck Lopvet et Christel Seval est une sublime prise de recul de l’humain d’aujourd’hui.

Franck Lopvet s’est fait connaître d’un large publique avec ses talents, ou disons plutôt, ses facilités dans les perceptions extrasensorielles et clairvoyance.

Ce qui le mènera sur de multiples questionnements et prise de recul personnelle. Que ce soit face à la caméra ou devant les personnes qu’il accompagne dans ses conférences, il apporte un point de vue honnête et souvent différent sur les multiples facettes de la vie humaine.

Plus qu’un livre de développement personnel, celui-ci s’apparente plus à un livre de prise de conscience. Lever le voile sur les maux psychiques humains est l’une des spécialités de Franck Lopvet. Avec un esprit critique et authentique, il vous aide à casser les codes d’une vie façonnée par le monde actuelle.

Dans cette ouvrage vous lèverez le voile sur la vie, sur l’argent, sur la mort, sur les chakras, sur le couple, sur la peur, l’identité, le lâcher prise… Bref, c’est un ouvrage complet et authentique qui n’a pas peur de la franchise.

Résumé sur la quatrième de couverture :

« Chercher à devenir, rien de tel pour s’éloigner de ce qui est déjà là »

D’abord Dieu ne doit pas me remarquer (cf l’élève en classe), donc je m’interdis de réussir, d’être magnifique, d’être trop heureux (Attention au pain noir!) Car pour plaire à Dieu, c’est mieux d’être pauvre, déshérité, humble Bref, il vaut mieux être en galère car il ne faut pas le déranger pour rien le barbu. Inconsciemment, toujours, nous sommes persuadés que Dieu est pur, qu’il incarne le bien, qu’il protège les gentils. Évidemment, dès qu’on sort du fantasme bien-pensant, la logique veut que Dieu (univers, vie, principe…) soit la totalité, pas uniquement la moitié qualifiée de positive par les faiseurs de moutons que sont les prêtres de toutes les confessions. Dieu est un cloporte, un assassin et une pute, la sensibilité et la vulgarité. Dieu est tout. Il est inutile de faire le bien pour se protéger de la Vie. Il n’y a pas une attitude qui plaise à la Vie car rien ne lui déplaît. Tout est la vie.

Note Amazon et lecteurs: 4.5 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :